Notre projet

Présentation du projet :

La solution alternative est une station de lavage des carènes à brosses souples, utilisant l’eau du lac, sans détergents ni produits chimiques, et sans rejets. Son usage régulier permet de supprimer intégralement l’emploi d’antifouling, offrant une alternative totalement écologique tout en évitant les risques et contraintes du carénage à sec.

Comment ça marche :

  • Le bateau (jusqu’à 16 mètres) est amarré dans le dock en forme de U.
  • Six brosses rotatives sont ajustées et actionnées automatiquement.
  • Les brosses se déplacent dans les deux sens le long du bateau et de la quille.
  • Les salissures sont recueillies dans un grand bassin en dessous pour l’élimination de façon écologique.
  • Aucun produit chimique n’est utilisé et le processus prend entre 15 et 20 minutes.

Différentes tailles de machines sont disponibles :

  • de 7.53 à 8.33 mètres en largeur.
  • de 14.25 à 18.25 mètres en longueur.
  • 3.5 mètres en profondeur (tirant d’eau)

La taille maximale du bateau est de:

  • 5 mètres en largeur.
  • 16 mètres en longueur.
  • 2.4 mètres de tirant d’eau

Installation :

La plate-forme fabriquée en Suède arrive par la route dans deux containeurs de 12 mètres. Avec l’aide d’un camion grue, il faut 3 jours à une équipe de 4 hommes pour que la machine soit opérationnelle.
Un électricien se charge de l’installation qui ne requière qu’une arrivée 400 volts triphasée.
Nous allons utiliser l’offre électrique des SIG vital vert afin de réduire notre impact environnemental.

La machine opère de façon harmonieuse, elle fonctionne sans générer de bruit ni de vagues.
Elle flotte et n’a besoin d’aucune nouvelle construction à terre pouvant créer des nuisances et des pressions sur les milieux naturels.

Les objectifs visés :

L’objectif de notre démarche est écologique. Notre projet est novateur en matière de respect de l’environnement et répond aux problématiques grandissantes du secteur de la plaisance.
Un antifouling ou peinture antisalissure est une peinture contenant des biocides destinée à empêcher les organismes aquatiques de se fixer sur la coque des navires. Les antifoulings contiennent en forte concentration des produits chimiques toxiques pour la vie marine (biocides). L’antifouling est appliqué comme une peinture sur la coque du bateau. Le revêtement biocide contient une ou plusieurs molécules toxiques pour les organismes qui se fixent sur les coques des bateaux. Pour être durablement efficaces, ces toxiques sont peu à peu largués par le liant qui constitue la base de cette peinture. Pour rester efficace, l’antifouling doit être régulièrement renouvelé c’est-à-dire appliqué après décapage de l’ancienne couche d’antifouling et des organismes marins qui ont pu se fixer.
Plusieurs dizaines de molécules biocides peuvent être utilisées dans les antifoulings et retrouvées dans l’eau sous forme de résidus. En tant que tel, tous les biocides contenant des métaux peuvent être considérés comme très persistants car ils sont difficilement biodégradables.

En tant que technologie propre, un programme d’entretien régulier permet aux plaisanciers d’éliminer complètement ou progressivement l’usage de la peinture antifouling. Aucun détergent ou produit de nettoyage n’est utilisé. Les débris et les saletés se déposent sur le fond de la plateforme en vinyle, ils peuvent être enlevés et éliminés de façon écologique.
Avec un entretien régulier, la faune et la flore n’ont plus le temps de se développer. Cela repousse simplement les micro-organismes naissants dans leur milieu naturel.

Très simple d’utilisation et peu encombrante, notre solution libère les plaisanciers de tous les risques et contraintes liés au carénage à sec et leurs offrent la possibilité d’entretenir leurs bateaux de manière plus simple, plus régulière, plus rapide, plus écologique et plus économique.
Un bateau avec une carène propre oppose moins de résistance dans l’eau, il consomme donc moins de carburant ce qui réduit ses émissions de CO₂.